Valorisation énergétique (déchets de bois)

L’ORIGINE DE LA SYNERGIE

La société SOPREMA s’est dotée d’un procédé de gazéification permettant de produire un gaz vert, en substitution au gaz naturel, pour alimenter sa chaudière. Alimentée par de la biomasse, un premier plan d’approvisionnement envisageait l’utilisation de plaquettes forestières en provenance des forêts lorraines.

L’ÉLAN COLLABORATIF

Le taux d’humidité des plaquettes forestières n’étant pas optimal pour le fonctionnement du gazéificateur, une réflexion commune a permis d’initier un travail d’intégration d’un autre type de biomasse : le déchet de bois propre.

Par ce biais, des contacts avec les entreprises CLES d’une part, et, d’autres part, avec les prestataires de déchets de bois situés sur le port, ont été initiés afin de mettre en œuvre le projet.

LE RÉSULTAT

Les déchets bois des industriels, tout comme les rebus de réparation générés par une activité de réparation de palettes, sont dirigés vers le prestataire local SARDI qui s’assure de la transformation de ces déchets en matière première conforme au fonctionnement du gazéificateur de SOPREMA.

Crédit : ZVARDON

EN BREF

CATÉGORIE SPÉCIFIQUE

  • Valorisation énergétique de déchets de bois (palettes et déchets de bois industriels)

NOMBRE D’ACTEURS

  • Une collaboration entre 10 acteurs industriels

BÉNÉFICES

  • 4 000 tonnes de déchets bois valorisés localement
  • 3 275 tonnes de CO2 éq. évités
  • 75 000 €/an d’économies réparties entre tous les acteurs
  • 200 000€ d’économies sur investissement (lié au séchoir)

Title

Curieux(se) ?

Vous désirez obtenir plus d’informations sur la démarche CLES.

Convaincu(e) ?

Vous souhaitez adhérer à la démarche CLES !